La Course Humanitaire est une course à pied avec un caractère philanthropique. Il s’agit d’un projet pédagogique dans le cadre de l’éducation physique et sportive. Son organisation est partagée entre l’APE et l’équipe d’enseignants des cycles 2 et 3 (des élèves du CP au 6ème).

Course Humanitaire organisée par l'APE et par l'équipe du Lycée Molière.

Forte da Urca

La participation est facultative, où les élèves de CP à Sixième sont invités à y courir, et dont les fonds récoltés sont donnés à une organisation à but non lucratif d’intérêt public.

Contexte

L’éducation physique et sportive à la française : c’est plus que du sport. Au Lycée Molière, le corps pédagogique et l’APE ont mis en place un projet sportif qui pourrait constituer un maillage de solidarité en rassemblant dans un même élan de générosité, élèves, coureurs, organisateurs, enseignants, direction et bénévoles. Du coup, voilà, la Course Humanitaire est née.

Inspiration

Dans son dernier rapport d’activités, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) remarque qu’il faut encourager les élèves – dès l’école maternelle – à prendre des initiatives, à assumer des responsabilités, et à s’entraider dans leurs apprentissages.

Dans ce contexte, l’éducation physique alliée à un but philanthropique peut jouer le rôle de vecteur d’ouverture citoyenne et de coopération éducative : si l’une est bénéfique pour leur santé et contribue à leur bien-être, l’autre les préparent à devenir des citoyens responsables, engagés, ayant le sens de l’intérêt général.

Qui est bénéficié ? 

Lors de la dernière édition, l’institution bénéficiaire choisie était le Projeto Favela Brass. Une organisation qui offre aux enfants d’une communauté pauvre voisine du Lycée Molière, l’opportunité d’apprendre à jouer des instruments à vent.

Sport Humanitaire

La Course Humanitaire est un projet qui permet aux élèves, à travers l’organisation de l’APE, de faire vivre leur engagement. Cette action s’intègre parfaitement au volet « sport humanitaire » du plan Horizon 2024 de l’AEFE. C’est un cas de succès de partenariat entre le Lycée Molière et l’APE.